Pour éliminer les allergies dues à l'ambroisie, il faut arriver à réduire les émissions de pollen, à faire baisser la population d'ambroisie et épuiser le stock de graine.
La connaissance des exigences écologiques de l'ambroisie permet de comprendre facilement qu'il est plus facile et plus économique d'empêcher son installation que de la faire disparaître après qu'elle ait poussé.




Pour ne pas infester les terrains encore vierges, il faut accorder la plus grande attention aux transports de terre :

- Ne pas accepter de recevoir de la terre dont on ignore la provenance.
- Ne pas déposer n'importe où (sur terrain sain ou sur zones de chantier dont le sol doit rester longtemps nu) de la terre ou des déblais provenant de parcelles infestées.




L'ambroisie ayant besoin de lumière pour germer et redoutant la concurrence, il convient de mettre en oeuvre toutes les techniques qui peuvent s'opposer à son développement :

- Eviter autant que faire se peut de retourner ou gratter une terre que l'on sait infestée.

- Réinstaller le plus vite possible un couvert végétal : aménagement paysager, végétalisation, pelouse, ...

- Protéger le sol par des matériaux bloquant la végétation : géotextiles, paillis de copeaux de bois, broyats de palettes, pierre concassée...

- Favoriser la croissance des végétaux en place pour faire concurrence à l’ambroisie (graminées, luzerne, …)



| Surveillance du pollen | Lutte curative |

| Connaissez-la | Sachez la reconnaître| Une plante envahissante | Les allergies |
| La réglementation | Liens utiles | Documentation |






   
Destruction de la planteFaites-nous part de votre expérienceDes actions exemplairesLutte curativeComment réagirSurveillance du pollen