Les stades phénologiques sont des étapes repères qui permettent de suivre la croissance et l'évolution de la plante. Ils donnent une information sur les différents phases de développement, en particulier celle de la floraison et de la production de pollen. Cette information est très utile pour le choix de l'action de lutte à conduire. Selon l'état de croissance de la plante les actions diffèrent et peuvent être plus ou moins utiles et efficaces.

Les mesures polliniques, quant à elles, permettent de suivre l'évolution des concentrations de pollens dispersés dans l'air et d'en déduire un indice de risque allergique d'exposition aux pollens. Les informations fournies sont des informations prospectives pour les trois jours suivants qui tiennent compte des observations phénologiques de production de pollens, des données polliniques de dispersion et des prévisions météorologiques qui seront favorables tant à la production qu'à la dispersion du pollen.

La carte proposée dans la page "Le risque au jour le jour" donne les résultats des observations des stades phénologiques de l'ambroisie et des mesures polliniques sur le pollen d'ambroisie.

Il s'agit d'une information par secteur géographique ou département (lorsque celle-ci est disponible). Elle est donc générale et tient compte de l'espace le plus répandu du secteur. Des variations locales peuvent exister en tout début de saison et aux changements de stades.
Rappelons que l'ambroisie croit en général jusqu'à 1000 m d'altitude mais la plupart des observations sont réalisées jusqu'à 700 m environ.
En outre, selon la saison, il peut exister, pour les lieux en altitude, une différence ou un retard dans le cycle par rapport à nos informations. Ce « décalage » se résorbe et s'estompe dans la troisième décade du mois d'août (pendant la floraison).